Religion

 
Un train heurte un bus transportant des nonnes et elles périssent toutes.
Elles sont toutes au ciel essayant de franchir les portes sacrées, passe St. Pierre.
Il demande à la première nonne,
-" Sour Karen: N’avez-vous jamais eu le moindre contact avec un pénis? "
La nonne ricane et répond: –
"Bon une fois j’ai touché la tête d’un avec l’extrémité de mon doigt. "
St. Pierre magnanime:
-" CORRECT, plongez l’extrémité de votre doigt dans l’eau bénite et franchissez la porte."
St. Pierre pose la même question à la prochaine nonne:
-" Sour Elizabeth: N’avez-vous jamais eu le moindre contact avec un pénis? "
La nonne quelque peu indisposée répond tous de même:
-" Bon une fois j’en ai caressé un et je l’ai frotté."
St. Pierre magnanime:
– " CORRECT, plongez votre main entière dans l’eau bénite et franchissez la porte."
Soudain, il y a beaucoup d’agitation dans les rangs des nonnes, une nonne se fraie un chemin et remonte la file d’attente. Elle arrive en début de queue.
St. Pierre toujours magnanime…
-" Ma sœur, ma sœur, que nous vaut cet empressement? "
La nonne répond:
-" si je dois me gargariser à l’eau bénite, je veux y aller avant que sœur Mary n’y mette son cul dedans"
Par le
J'aime(0)
Je n'aime pas(0)
Dans une école catholique une petite fille est en train de manger une sucette.
Une bonne sœur vient à passer par là, lui pince le nez et le lui agite dans tous les sens puis ajoute: -Tu sais ma petite, si tu manges des sucreries tout le temps tu ne pourras pas aller au Paradis!
La petite fille alors rétorque: -Tu sais madame, quand on a les doigts qui sentent le sperme, on va pas au Paradis Non plus…
Par le
J'aime(86)
Je n'aime pas(41)
C’est Jésus qui marche sur l’eau et Saint Pierre qui nage à coté et qui lui dit:
– T’es con elle est bonne!
Par le
J'aime(0)
Je n'aime pas(0)
Une composition française, Sujet: "Abordez, de manière concise, les trois domaines suivants:
1) Religion
2) Sexualité
3) Mystère"
Une seule copie a reçu 20/20!
La voici: "Mon Dieu! Je suis enceinte! Mais de qui?"
Par le
J'aime(1)
Je n'aime pas(0)
C’est Sarah et David qui vivent en co-location depuis plusieurs mois. Un soir, la mère de David vient dîner pour la première fois qu’ils habitent ensembles. Elle trouve Sarah tout à fait ravissante et, profitant qu’elle est dans la cuisine, demande à son fils:"Dis-moi David, cette jeune femme est très jolie et je connais tes talents de séducteurs, en plus tu es le plus beau, normal, tu es mon fils! Alors, avoue franchement à ta mère, entre elle et toi, ça n’est pas que de la simple co-location? -Maman, tu n’y penses pas! Tu sais bien que je te l’ai juré, rien en dehors des liens du mariage! -C’est bien mon fils… Dix jour plus tard, Sarah dit à David: -Tu sais, je ne voudrais pas te sembler irrespectueuse, mais, depuis que ta mère est venue dîner, je ne retrouve plus la louche en argent… " David écrit alors cette lettre à sa mère: "Chère maman, Je ne dis pas que tu as pris la louche en argent, comme je ne dis pas que tu ne l’as pas prise, mais le fait est que, depuis ta venue, Sarah n’arrive pas à la retrouver. Ton fils qui t’aime, David" Ce à quoi la mère répond par la lettre suivante: "Mon fils adoré, Je ne dis pas que tu couches avec Sarah, comme je ne dis pas que tu ne couches pas avec Sarah, je dis seulement que, si Sarah dormait dans son lit, elle aurait retrouvé la louche depuis ma venue… Ta mère qui t’aime."
Par le
J'aime(0)
Je n'aime pas(0)
L’inventeur de la moto Harley Davidson, Arthur Davidson, décède et Monte au ciel.
A la porte, St Pierre dit à Arthur: Vu que vous avez été un homme bon et que vos motos ont changé le monde, votre récompense sera de rencontrer Dieu directement.
Dieu reconnaît Arthur et commente: Ainsi, vous êtes l’inventeur de la moto Harley Davidson!
Arthur dit: Oui, c’est moi.
Dieu commente: He bien, il n’y a pas de quoi être fier d’avoir inventé quelque Chose qui est instable, fait beaucoup de bruit, pollue outrageusement et Coûte une fortune.
Arthur est embarrassé un instant, mais finit par dire: Excusez-moi, mais vous n’êtes pas l’inventeur de la femme? Dieu dit: Mais oui!
He bien, dit Arthur, de professionnel à professionnel,
il y a de graves défauts de conception dans votre invention:
1. Il n’y a pas de constance dans le design du pare-chocs avant,
2.Ça claque et ça caquette constamment à haute vitesse,
3. L’arrière est trop mou et branle trop,
4. L’entrée est placée trop près de la sortie,
5. Et les coûts de maintenance sont excessifs.
Hummmm, vous marquez des points là, réplique Dieu ; attendez! Dieu va sur son ordinateur céleste et tape quelques mots.
L’ordinateur imprime les résultats et Dieu les lit à Arthur: C’est vrai qu’il y a des défauts dans mon invention, dit Dieu, Mais selon tous les sondages, il y a plus d’hommes qui enfourchent mon invention…..que la vôtre!
Par le
J'aime(0)
Je n'aime pas(0)
Un mendiant sonne à la porte d’un prêtre.
– Vous auriez pas un petit quelque chose pour moi?
– Oui, vous aimez la soupe de la veille?
– Ho oui, ho oui!
– Ben repassez demain!
Par le
J'aime(0)
Je n'aime pas(0)
Mon père, pardonnez-moi car j’ai péché.
– Ah? Qu’avez-vous fait?
– Je suis médecin et j’ai couché avec une de mes patientes.
– Mon fils, ce n’est pas très bien, mais remettez-vous. Vous n’êtes pas le premier médecin à coucher avec une patiente. J’ai déjà entendu plusieurs confession à ce sujet.
– Oui, mais moi je suis vétérinaire…
Par le
J'aime(0)
Je n'aime pas(0)
Un grand rabbin monte au paradis et bon, on s’occupe des formalités et tout parce que c’est une personne importante, quoi…
Et puis, il doit aller dans sa nouvelle demeure. Alors, au bureau d’attribution des maisons célestes, on lui montre sa future maison, un simple F2, avec une place de parking, pas génial, quoi… Alors le rabbin s’étonne, regarde autour de lui, et aperçoit une maison fantastique, sur 3 étages, avec jardin, piscine et tennis.
Alors le rabbin se met en colère, et demande:
-C’est à qui cette maison?
– C’est à Schmoulik Cohen…
– Quoi, Schmoulik Cohen, le chauffeur de bus?
– Ouais, c’est lui…
– Non mais, vous n’avez pas honte, moi un grand rabbin j’ai seulement un F2 et lui il a une superbe maison?
– Oui, mais toi, en bas, quand tu faisais la prière à la synagogue, tout le monde dormait. Lui, quand il conduisait, tout le monde faisait sa prière…
Par le
J'aime(0)
Je n'aime pas(1)
David Goldblum discute avec son fils:
– Mon fils, je veux que tu épouses une fille que j’ai choisie pour toi!
– Comment?! Mais enfin, je veux pouvoir choisir ma femme moi-même!!!
Le père dit alors:
– Mais cette fille est la fille de Bill Gates.
Le fils: "Ahhh, dans ce cas…"
Le lendemain, le père va voir Bill Gates:
– Bonjour, j’ai un mari pour votre fille.
– Comment?! Mais enfin, ma fille est trop jeune pour se marier!!!
L’homme d’affaires répond alors:
– Mais ce jeune homme est vice-président de la Banque Mondiale…
Bill Gates: "Ahhh, dans ce cas…"
Le surlendemain, le père va voir le président de la Banque Mondiale.
– Bonjour, j’ai quelqu’un à vous recommander comme vice-président de la banque.
– Comment?! Mais enfin, j’ai déjà plus de vice-présidents qu’il ne m’en faut!!!
Le père: – Mais ce jeune homme est le gendre de Bill Gates.
Le président: "Ahhh, dans ce cas…."
Par le
J'aime(0)
Je n'aime pas(0)
C’est une bonne sœur et un prêtre qui partent marcher dans la montagne…surpris par un orage, ils se réfugient dans un chalet et décident d’y passer la nuit en attendant que le mauvais temps se calme. Il y a un lit et un divan, avec un sac de couchage et trois couvertures. Le prêtre, galant décide de laisser le lit et les couvertures à la sœur.
– Ils sont couchés depuis une heure lorsque la sœur se plaint "mon père, j’ai froid".
Le prêtre ouvre son sac de couchage, prend une couverture et en couvre la sœur puis il se recouche dans le sac.
– Il se passe encore une heure puis à nouveau "mon père j’ai froid"…l’homme est galant il sort une nouvelle fois de son sac de couchage et remet une couverture sur la sœur.
– Au bout d’une heure encore, rebelote…le prêtre dit alors "ma sœur, nous sommes à plusieurs kilomètres de toute civilisation, personne ne sait que nous sommes ici, je propose que nous nous comportions comme si nous étions mari et femme"
Et la bonne sœur toute contente "oh oui mon père je suis d’accord!"
– "Alors tu bouges ton cul et tu prends cette foutue couverture toi-même!!!"
Par le
J'aime(0)
Je n'aime pas(0)
Un homme arrive devant Saint Pierre.
Celui-ci lui ordonne de lui raconter sa vie. L’homme n’a pas le choix et commence son récit:
– Cela faisait un certain temps que je soupçonnais ma femme d’avoir une relation extra-conjugale. Je suis donc rentré chez moi à l’improviste et évidemment, je l’ai trouvée complètement nue sur le lit. J’ai immédiatement fouillé l’appartement pour trouver le coupable. En vain. Et puis je me suis souvenu qu’habitant au 15e étage d’une tour, nous disposions d’un petit balcon. J’ai donc ouvert la porte-fenêtre et c’est là que j’ai vu cet homme, suspendu dans le vide et s’agrippant à la rambarde du balcon. Je lui ai piétiné ses mains pour qu’il tombe mais il tenait bon… Alors je suis parti chercher un marteau. A grands coups sur chaque main, il a fini par lâcher prise. Mais un arbre a amorti sa chute. Voyant qu’il bougeait encore, j’ai attrapé le réfrigérateur de la cuisine et je l’ai fait basculer sur cet individu. L’effort a été si violent que j’ai succombé à une crise cardiaque. Et donc me voilà.
– Ah bon?, répond Saint Pierre passionné. C’est bon, vous êtes admis au Paradis.
Un second homme se présente peu après et commence à raconter l’histoire de sa mort à Saint Pierre.
– Voyez-vous, débute-t-il, j’étais en train de repeindre mon balcon au 17e étage d’une tour. Mon tabouret a vacillé et j’ai basculé dans le vide. Mais j’ai eu la possibilité de me rattraper à un balcon deux étages plus bas. Je pensais être sauvé quand le propriétaire de ce balcon à commencer à me piétiner les mains, puis à me casser les doigts à coups de marteau. Il était fou-furieux que je m’accroche à son balcon. Et pire lorsque j’ai lâché prise, comme je ne suis pas mort tout de suite, il m’a balancé son frigo sur la tête pour m’achever…
– Oui j’ai entendu parler de cette histoire, vous pouvez entrer au paradis…
Un troisième homme arrive et entame lui aussi son récit à Saint Pierre:
– Franchement, je ne sais pas comment c’est arrivé. J’étais caché à poil dans un frigo…
Par le
J'aime(88)
Je n'aime pas(13)
C’est Robert, un passionné de golf qui demande au responsable du terrain de golf de lui trouver un groupe de 3 personnes pour qu’il puisse faire le quatrième.
Le responsable en parle aux habitués, et finalement, il trouve des personnes intéressées. Lorsque Robert revient faire sa partie, le responsable lui dit:
– Je vous ai trouvé un groupe de 3, mais ce sont des rabbins. Ça ne vous gêne pas?
– Non pas du tout. Et les 3 rabbins accompagnés de Robert disputent ensemble leur première partie. Dès le premier drive, Robert se sent un peu dépassé: il tombe à 150 mètres dans le rough, alors que les trois rabbins parviennent tous à 250 mètres sur le fairway…
À la fin de la partie, le score est sans appel:
Robert: 7 au-dessus du par
Rabbi Jacob: 3 en dessous du par
Rabbi Ezekiel: 2 en dessous du par
Rabbi Lévy: 1 en dessous du par
Robert est assez étonné des performances des rabbins et il leur demande:
– Waow, vous jouez vraiment très très bien. Vous devez vous entraîner tous les jours!? Mais rabbi Lévy lui répond:
– Non non. On ne vient qu’une fois par semaine. Nous allons juste prier une fois par semaine dans notre synagogue le jour de Shabbat, et nous demandons à jouer correctement, c’est tout! Alors Robert rentre à la maison hyper excité et il dit à sa femme:
– Chérie, on va se convertir au judaïsme! Et madame étant dévouée l’épouse dévouée type, ils se convertissent aussitôt, trouvent une synagogue, se mettent à prier tous les Shabbats et mangent casher!… Une année passe, et Robert n’a toujours pas progressé dans son jeu: il se fait toujours avoir par les trois rabbins qui eux, continuent à jouer excellemment.
Un beau jour, la déception est trop forte, et il s’adresse à eux en ces termes:
– Oh je suis déçu, déçu, déçu… J’ai suivi vos conseils: je me suis converti au judaïsme, j’ai fait mes prières à chaque Shabbat, et j’ai rejoint une synagogue, tout ça pour jouer aussi bien que vous. Ça fait un an maintenant, et je suis toujours aussi mauvais!
– Dans quelle synagogue allez-vous prier?, demande rabbi Levy
– Beth El
– Ah je vois. C’est là votre erreur: Beth El, c’est pour le tennis!
Par le
J'aime(0)
Je n'aime pas(0)
Comment on appelle un polonais qui porte un chapeau à 50 000 balles?
Le pape.
Par le
J'aime(0)
Je n'aime pas(0)
C’est la vieille Sarah qui vient consulter son médecin, le Docteur Cohen:
– Aïe Docteur, si vous saviez, j’ai des migraines horribles!
– Vous avez la toque de vison?
– Bien sûr!
– Portez la une semaine et vous serez guérie!
Une semaine plus tard, Sarah revient voir le docteur Cohen et lui dit:
– Aïe Docteur, si vous saviez, j’ai des torticolis horribles!
– Vous avez l’ étole de renard?
– Bien sûr!
– Portez la une semaine et vous serez guérie!
Une semaine plus tard, Sarah revient voir le docteur Cohen et lui dit:
– Aïe Docteur, si vous saviez, j’ai des douleurs dans le dos horribles!
– Vous avez le manteau de panthère?
– Bien sûr!
– Portez le une semaine et vous serez guérie!
Une semaine plus tard, Sarah revient voir le docteur Cohen et lui dit:
– Aïe Docteur, si vous saviez, j’ai des verrues plantaires horribles!
– Vous avez les pantoufles d’astrakan?
– Bien sûr!
– Portez les une semaine et vous serez guérie!
– Merci docteur, mais j’ai une question à vous poser… Comment font les goys pour se soigner?
Par le
J'aime(0)
Je n'aime pas(0)
Page 1 sur 11 «  12345678910   »