Blague

 
Pourquoi les Gipsy Kings tiennent-ils leur guitare à la verticale quand ils jouent?
Essayez de répéter à douze dans une caravane, pour voir!
Le mariage est une création divine, comme le tonnerre et l’éclair.
Si avant-hier était lundi, quel jour serai la veille d’après-demain?
Jeudi (car si avant-hier était lundi, cela signifie qu’aujourd’hui on est mercredi. Après-demain, on sera donc vendredi. La veille, c’est jeudi!).
Qu’elle est la différence entre une blonde et un Homme?
– La blonde a plus de sperme!
J’ai un éléphant incontrôlé dans la menthe, s’écria la directrice du zoo.
J’ai un élément incontrôlé dans la fente, s’écria la directrice du zoo.
C’est un vieil homme assis dans un bus; il rentre chez lui. Le bus s’arrête à un arrêt prévu, et monte alors dans le bus un jeune punk coiffé à la Iroquois, avec une crête multicolore, qui vient s’asseoir juste à côté du vieux monsieur.
Au bout d’un moment, le punk s’aperçoit que le vieil homme l’observe attentivement.
Alors le punk s’adresse à lui et lui dit très agressif:
– Dis-donc, tu peux me dire ce que tu regardes comme ça? Quand tu étais jeune, tu n’as pas fait des choses pour te rebeller contre la société et t’amuser sans craindre les préjugés?
Le vieil homme répond:
– Oh si, bien sûr que si! Un jour, j’ai enculé un perroquet… Et j’essayais de savoir si tu pouvais être mon fils!
Que dire à l’homme avec lequel vous venez tout juste de faire l’amour?
Dites n’importe quoi… de toute façon, il dort déjà.
Mon 1er est une rondelle de citron sur un boomerang.
Mon 2ème est une rondelle de saucisson sur un boomerang.
Mon 3ème est une rondelle de kiwi sur un boomerang.
Mon 4ème est une rondelle de pomme sur un boomerang.
Mon 5ème est une rondelle de poire sur un boomerang.
Mon 6ème est une rondelle d’orange sur un boomerang.
Mon tout est une saison?
Le printemps car les six rondelles sont de retour (les hirondelles sont de retour
Que de mites ont perce l’énorme bas de laine!
Que de bites ont perce l’énorme Madeleine!
Vous m’avez conseillé d’assurer ma voiture pour l’usage promenade, mais j’ai oublié de vous préciser que tous les dimanches, j’allais raccompagner ma belle-mère qui vient déjeuner à la maison. Puis-je, en toute honnêteté, considérer ce déplacement comme promenade.
Elle étudiait les mots grecs et s’initiait aux descriptions verdoyantes d’Homère.
Elle étudiait les gros mecs et s’initiait aux descriptions merdoyantes d’ovaires.
C’est un gringalet qui voudrait bien faire partie du club des Bikers…
Bon, il est un peu minus, il a une toute petite… heu… une toute petite voix, mais il a une belle Harley. Alors il demande à s’inscrire. Le chef des Bikers, un gros monstre tatoué, velu, chevelu, pieds nus, lui dit comme ça:
– Pas de problème, gars, t’as trois épreuves à passer. Pas dur.
Une, tu bois 20 bières. Deux, tu vois le Pitbull, là, sous le bar? Tu lui retires l’aphte qu’il a dans la gueule. Trois, tu vois la grand’mère, sur son banc? Tu la violes 10 fois.
– Ah, ben ouais, ben j’y vais!
Bon, le type boit 10 bières, 15, 16, ce n’est pas facile, 17… Finalement les 20 bières y passent.
Alors il va sous le comptoir, et on entend un gros bruit de lutte entre le gringalet et le Pitbull qui hurle. Énorme. Ça dure.
Et le type ressort, abîmé, ébouriffé, et il demande:
– Bon, elle est où, c’te vieille, que je lui retire son aphte?
Comment est-ce qu’on appelle un boomerang qui ne revient pas?
Un chat mort!
Au confessionnal, une paroissienne:
– Mr le Cure, je voudrais dire que le fils du maire, c’est un fils de pute.
– COMMENT!? Mais on ne peut pas dire ça!
– Si, Mr le Cure, le fils du maire est un fils de pute.
– NON, On n’a pas le droit de la dire…
– Si, Mr le Cure, le fils du maire est un fils de pute.
– Bon, et bien raconte…
– Et bien l’autre jour, il m’a mis la main sur le genou.
– Regarde, je te mets la main sur le genou, et je ne suis pas un fils de pute…
– Oui, mais lui il m’a caresser la cuisse…
– Regarde, je te caresse la cuisse, et je ne suis pas un fils de pute…
– Oui, mais lui, il a mis sa main dans ma petite culotte
– Mais enfin, regarde, je te mets la main dans ta petite culotte, et JE NE SUIS PAS UN FILS DE PUTE.
– Oui, mais lui il me l’a enlevé, et m’a prise par terre.
– Mais regarde, je t’enlève ta petite culotte, je te prends sauvagement par terre, et je ne suis toujours pas un fils de pute…
– Oui, mais lui il avait le SIDA…
– Ah LE FILS DE PUTE!!!
Le fils du cyclope demande à son père:
– Papa, pourquoi j’ai qu’un œil?
– Oh! Arrête de me casser la couille.
<<     <   Page 1 sur 536    >     >>