Humour noir

 
Un boiteux et un bègue bavardent:
– Si tu tuuu tutu…tu savais comme c cc cc’est gênant de papa pas pouvoir se…s’exprimer comme tttt tout le mon monde…pffffff!
– Ben tu sais, chacun son handicap. Regarde, moi par exemple, j’ai un pied plus court que l’autre, alors je boite. Et dans la rue, tout le monde me regarde du coin de l’œil.
– Ah ben tata t’as raison là…mais momo mmmoi je connaît uuun truc ppp p pour plus boiboi boiter.
– C’est vrai ça? si tu me le dis, moi j’te dirai un truc pour plus bégayer.
– Ben é é écoute…c’est simple. tutu tu marches au bobo bord du trotro trottoir en mettant un un un pied susur le trotro trottoir, et un un pied dans le caca caniveau.
– Formidable ton truc…j’y avais pas pensé…vraiment t’est un pote toi!
– Et tt toi ttt ton truc pour plus bébé bégayer?
– C’est simple aussi: tu fermes ta gueule!
Par le
Un vieux tremblotant assis sur un banc voit un jeune homme avec le casque d’un Walkman s’asseoir près de lui et trembloter comme lui.
Le vieux:
– Parkinson?
Le jeune:
– Non, Michael Jackson.
Par le
Deux vieilles dames se croisent au supermarché local et comme cela fait bien longtemps qu’elles ne se sont plus vues, elles commencent à discuter.
"Dis-moi, Bernadette, comment va ton mari?" interroge la première.
Et l’autre répond: "Il est mort le mois dernier. Il était sorti dans le potager pour ramasser quelques pommes de terre pour le déjeuner. Il a fait une crise cardiaque et est tombé mort au milieu du jardin…"
Très surprise, l’autre demande: "Mais qu’est-ce que tu as fait?"
L’autre: "Ben… J’ai ouvert une boîte de raviolis."
Par le
Le médecin vient retrouver son patient dans sa chambre d’hôpital:
– Cher ami, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous…
– Bon, comme j’ai pas vraiment le moral, donnez-moi la bonne…
– Et bien voilà, L’Académie de Médecine a décidé de donner votre nom à cette maladie.
Par le
Pourquoi les employés des pompes funèbres adorent regarder les matchs de basket à la télé?
Parce que c’est un sport où il y a beaucoup de temps morts.
Par le
Sa belle-mère vient de mourir et il doit s’occuper des arrangements funéraires:
– Alors, qu’est-ce qu’on fait? dit le croque-mort. On l’embaume? On l’enterre ou on l’incinère?
– Mieux vaut ne pas prendre de risque. Faites-lui les trois.
Par le
La vieille Simone a le visage tout enflé et boursouflé. Elle fait venir le médecin.
"Eh bien Simone, que vous est-il arrivé? "
" Foilà docteur, v’ai paffé le week-end fez ma fille et on a fait un barbecue, il fejait beau et v’en ai pofité pour pende mes aizes quand une guêpe ch’est posée sur mon vijage, j’étais pétifiée, ch’est alo’ que…"
Le médecin finit la phrase pour elle: "… que la guêpe vous a piqué!?"
"Naannnn docteu, ch’est mon gende, il a voulu écwagé la guêpe avec une pelle!"
Par le
Deux copains se rencontrent:
– Alors vieux, ça va?
– Ouais, plus ou moins… Ma belle-mère est morte la semaine passée.
– Oh, c’est terrible, qu’est-ce qu’elle avait?
– Pfff, parle-moi z’en pas… Seulement quelques vieux bijoux…
Par le
Une voix affolée appelle le commissariat:
– Allo? Une voiture piégée vient d’exploser devant le 23 rue de la Mairie, juste au moment où un piéton passait à sa hauteur!
– Ah bon? Et il est où ce piéton maintenant?
– Rue de la Mairie, avenue du Général de Gaulle, place du Marché, boulevard de la Concorde, square des Bons-Enfants…
Par le
Un instituteur demande à ses élèves, pour le cours du lendemain sur l’électricité, d’apporter chacun un appareil électrique.
Le jour suivant, ils arrivent avec des radios, des fers à repasser, des magnétophones, des sèches cheveux, etc..
Et voilà que l’un d’entre eux entre en classe en poussant péniblement un gros caisson métallique monté sur roulettes.
– Qu’est-ce que c’est que ça? demande l’instituteur.
– Un poumon d’acier, m’sieur.
– Ton père est au courant que tu trimbales un engin pareil?
– Oui, m’sieur.
– Et il n’a rien dit?
– Si, m’sieur. Il a fait: Pfffffffffffff…
Par le
Aux Etats-Unis, la femme d’un avocat meurt. Au cimetière, au moment de la mise en terre, les gens présents peuvent lire sur la tombe:
-Ci-gît Lisa Bennet, femme de John Bennet, L.L.D., erreurs médicales, fautes professionnelles, successions, divorces " Soudain le mari (l’avocat) fond en larmes. Son frère à ses côtés lui dit:
– Tu as bien raison de pleurer: C’est honteux de faire de la publicité comme ça sur la tombe de sa femme.
Franchement, ce n’est pas malin!
Entre 2 sanglots, l’avocat répond:
– C’est pas ça, tu comprends pas: ils ont oublié de noter le numéro de téléphone!
Par le
"J’ai entendu dire que les policiers avaient retrouvé le cadavre d’un homme aux dents pourries, à la cervelle ramollie, à la queue atrophiée et à l’anus dilaté……Rassure-moi….tu vis toujours?"
Par le
Deux mères sont en train de discuter de leur fils respectif qui sont l’un comme l’autre en prison.
La première dit:
– Ohh, si tu savais, mon fils, il a vraiment pas de chance. Il est dans une prison à Fleury-Mérogis, on ne lui permet pas de voir d’autres personnes, il a tout juste le droit de marcher une heure par jour, tout seul…
La deuxième lui répond:
– Oh, le mien, il est à la prison de Fontainebleau. On lui laisse pas mal de libertés: il a droit au parloir, il m’écrit toutes les semaines, il a accès à la librairie de la prison comme il veut, il est même en train de prendre des cours pour passer son bac…
Alors la première:
– Ohh, comme vous devez être fière!
Par le
Un jeune passe son permis.
L’inspecteur lui demande:
– Tu roules sur une route de montagne. Un rocher à droite, un précipice à gauche, et deux femmes – Une jeune et une vieille – En train de marcher sur la route. Qu’est-ce qu’on écrase?
– La vieille, bien sûr!
– Désolé, pas de permis! C’est le frein qu’il faut écraser!
Par le
Un brave paysan fait appel en pleine nuit au médecin de famille pour sa femme qui va accoucher.
Le médecin arrive avec sa petite trousse et dit au fermier de rester sur le palier.
La porte s’ouvre et le médecin réclame
– "une pince S.V.P "
Le brave paysan part chercher l’outil et le passe au médecin.
Cinq minutes après, nouvelle requête:
– "un gros tournevis "
Le brave paysan n’y comprend rien et s’exécute.
En attendant le paysan se dit:
– "Il va finir par me demander ma charrue s’il continue ".
Puis le médecin lui demande
– "un grand pied de biche"
Le brave n’en peut plus et demande au médecin:
– "Docteur il y a des complications? "
Le médecin:
– "La mère et l’enfant vont bien, mais je n’arrive pas à ouvrir ma trousse médicale "
Par le
Page 7 sur 20 «    »