Accueil

 
Nicolas Sarkozy veut savoir lequel des trois services qu’il finance, la DST, le GIGN et la Police Nationale, est le plus efficace pour attraper les criminels.
On affecte donc un bois à chaque service et on lâche un lapin dans chaque bois. Charge à chaque service de retrouver le sien.
Le GIGN encercle son bois, fait une sommation rapide, mitraille tout, met le feu au bois, saccageant toute trace de vie. Très fiers et sans s’excuser (alors qu’une certaine presse prétend avoir les photos du lapin les bras en l’air) les ninjas rapportent le cadavre carbonisé du lapin et déclarent: "Mission accomplie".
Les espions de la DST placent des micros, engagent des lapines bien roulées, soudoient des renards, truffent des carottes, font de l’intox dans les clairières, interrogent discrètement les plantes et les cailloux. Après un mois d’enquête, ils concluent: "L’affaire est close, ce lapin n’a jamais existé".
La Police pénètre dans son bois avec le panier à salade, fait une rafle dans une clairière et revient le lendemain matin avec un sanglier bien amoché qui ne cesse de répéter: "Ok, ça va, je suis un lapin"…
Deux vieux amis se rencontrent après plusieurs années sans s’être vus. Ils discutent à la terrasse d’un café et dans la conversation, l’un dit à l’autre:
– Ta femme est toujours aussi jolie?
L’autre lui répond:
– Oh oui, ça lui prend juste un peu plus de temps.
Ta mère est tellement grosse qu’il y a un décalage horaire entre ses deux fesses!
Un petit garçon demande à sa mère:
– Dis m’man, papa tu l’as trouvé où?
– J’avais mis une annonce dans la journal.
– Elle t’a coûtée combien?
– Environ 20 euros. Pourquoi?
– C’est sûr que pour ce prix-là, tu pouvais pas trouver grand-chose.
C’est un grand-père qui emmène son petit-fils à la pêche.
Mais toutes les 5 minutes:
– Papi, papi, j’ai tout emmêlé la ligne.
Au bout d’un moment, le papy en a marre, et ne pense qu’a se débarrasser du gamin. Il prend un bâton, fait un trou étroit dans le sol, et dit à son petit-fils:
– Tiens, je vais te montrer un jeu. Prends un ver de terre, et essaie de le glisser dans le trou. Si tu y arrives, je te donne 2 euros.
Évidemment, le ver se tortille sans arrêt, et ce n’est pas demain la veille que le petit aura réussi à le rentrer dans le trou… Pendant ce temps, le grand-père, enfin tranquille, se remet à la pêche.
Au bout d’un moment, le petit-fils revient vers lui:
– Ça y est, j’ai fini.
Le grand-père:
– Hein?
– Ben oui, comme le ver y bougeait tout le temps, je l’ai aspergé de laque, et j’ai pu l’enfiler dans le trou.
– Ha ben oui, c’est bien mon petit…
Et le lendemain matin, le grand-père de tenir sa promesse:
– Tiens, voilà tes 2 euros. et voilà 2 euros. De la part de ta grand-mère.
Cela se passe dans le car de ramassage qui emmène les ouvriers à l’usine le matin.
Pour passer le temps, les ouvriers se racontent des blagues. Comme ce sont les mêmes ouvriers qui prennent le même car tous les jours depuis des années, ils ont épuisé leur stock de blagues depuis longtemps, et ils ont même finit par leur donner des numéros.
Alors un matin:
– Marcel! Racontes-en une!
– La 12!
– Ha ha ha! Ho ho ho! Elle est très bonne!
– A toi Georges!
– La 27!
– Arrghh… elle est dégueulasse celle-là…
– A moi! La 31!
– Ha ha ha! Hi hi hi!
– A moi, a moi! J’en ai une: la 15!
-……..(grand silence)
– Ben… la 15, quoi? Elle est drôle la 15?
– Oui, mais tu ne sais pas la raconter.
Un sanglier rencontre un cochon:
Ça se passe bien ta chimiothérapie?
Le progrès technique, c’est comme une hache entre les mains d’un criminel pathologique
Un belge se présente à un guichet de Sécurité Sociale.
– Quel est votre nom? demande l’employée.
– Williams…sans P.
– Pardon?
– Williams…sans P.
– Je ne comprends pas. Vous pouvez répéter?
– Williams…sans P.
– Mais… dans Williams il n’y a pas de P…
– Ça fait trois fois que je vous le dit!
C’est une petite fille qui va à la boulangerie pour commander un gâteau d’anniversaire:
– Bonvour madame, ve voudré un gâtô d’annifersaire f’il vos plait.
– A oui, qui fête son anniversaire?
– Ma ptite fœur!
– Ah, et il faut mettre un nom sur le gâteau?
– Moui, pétale!
– Oh, c’est joli comme nom, et qui a eu cette idée?
– Ben fé parce après fa naissance, ma ptite fœur été fous un arbre dans fon berfeau et une pétale est tombée dedanfs alors on la appelé pétale!
– Ah, et toi c’est quoi ton nom?
– Poutrelle!
Quel est le point commun entre une blonde et une patate? Elles se font sautées toutes les deux.
Monsieur et Madame tard on 1 fille comment s’appelle-t-elle?
– Magui = ma guitard
Il faut de fortes bottes aux dames de la Piste
Il faut de fortes bittes aux dames de la Poste
De nos jours 80% des hommes ne veulent pas se marier.
Prétexte: Il n’est pas nécessaire d’investir dans une poissonnerie pour 20g de moule.
Mais… (Réponse féminine)
De nos jours 80 % des femmes sont contre le mariage.
Prétexte: Elles ont enfin compris que pour 200 grammes de saucisse, il était inutile d’acheter le porc tout entier.
Un motard arrête une conductrice et lui demande ses papiers. Quand il découvre " Institutrice " à la rubrique profession, il jubile:
– Ah! Voilà des années que j’attends ça! Allez! Mettez-vous sur le bas-côté et conjuguez-moi le verbe " griller un feu rouge " à tous les temps!
<<     <   Page 1 sur 610    >     >>